Materiel paramédical - Conseils d'ergothérapeutes
04 72 84 00 07 du lundi au vendredi de 9h à 12h / 14h à 18h
 
 
Swipe to the right

octobre 2013

Par Ergotherapeute 6 years ago 291974 Vues

Prévention des chutes : pratiquez une activité sportive !

Pour réduire le risque de chutes, et par conséquent les blessures liées à celles-ci il est important de pratiquer une activité sportive...

sport-et-seniors

 

Les chutes chez les personnes âgées peuvent provoquer des blessures légères ou des séquelles plus graves comme des fractures. Une étude a montré que pour diminuer ce risque de chute, il est important de pratiquer une activité sportive !

Cette étude a été menée sur 4000 personnes âgées en moyenne de 76 ans. La moitié d'entre elles pratiquaient une activité sportive et l'autre non. Voici les résultats :

  • diminution de 37 % des blessures liées aux chutes
  • baisse de 43 % des blessures graves liées à une chute
  • diminution de 61 % des fractures

Caroline, notre ergothérapeute, vous recommandent de pratiquer des exercices de renforcement musculaire, et de travail de l'équilibre.

Par Ergotherapeute 6 years ago 273671 Vues

La maladie d’Alzheimer et l’importance du sommeil !

Une étude a montré que le sommeil et surtout sa qualité ralentirait le développement de la maladie d'Alzheimer

maladie-alzheimer-sommeil

 

Une étude menée par des chercheurs de l’Université de Baltimore a montré que la qualité du sommeil limiterait le développement de la maladie d’Alzheimer.

Tout d’abord, il convient de préciser que ce qui caractérise la maladie d’Alzheimer, ce sont, entre autres, des plaques séniles qui se situent dans le cerveau. En effet, les personnes malades ont un nombre plus élevé de ces plaques dans le cerveau.

Ainsi, les chercheurs ont décidé de mener une étude faisant le lien entre ces plaques séniles et le sommeil chez des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer et des personnes âgées.

Le résultat de cette étude montre que le temps de sommeil aide à éliminer les plaques séniles dans le cerveau et donc limiteraient les effets de la maladie d’Alzheimer.

Pour améliorer la qualité de votre sommeil, les ergothérapeutes de PASOLO.com vous proposent une sélection de matelas ergonomiques à mémoire de forme ainsi que des oreillers ergonomiques.

Par Ergotherapeute 6 years ago 221201 Vues

Journée Mondiale de l’AVC (Accident Vasculaire Cérébral)

C’est aujourd’hui qu’a lieu la Journée Mondiale de l’AVC (Accident Vasculaire Cérébral). A cette occasion, PASOLO.com vous propose de faire le point sur cette pathologie…

journée-mondiale-AVC

 

Selon une étude parue dans un magazine spécialisé, les accidents vasculaires cérébraux ont connu une augmentation de 25 % en près de vingt ans chez les 20 – 64 ans.

Comment expliquer cette augmentation ? Celle-ci s’explique par différents facteurs comme la malbouffe, la sédentarité, le tabac, l’obésité, le diabète

Ainsi, même si le risque augmente avec l’âge, il ne faut pas oublier que le risque d’AVC ne touche pas seulement les personnes âgées. C’est pour cela qu’il faut accroître les campagnes de sensibilisation et de prévention auprès des jeunes. De plus, ceux-ci sont beaucoup moins sensibles aux signes d’alerte que les seniors.

A noter que l’AVC est la première cause de décès chez les femmes !

Pour en savoir plus sur cette pathologie, consultez l’article rédigé par notre ergothérapeute sur laccident vasculaire cérébral.

Par Ergotherapeute 6 years ago 199428 Vues

Maisonderetraites.com vous aide dans votre recherche de maison de retraite !

Quand le maintien à domicile n'est plus possible et que l'entrée en maison de retraite ou structure d'accueil spécialisée est inévitable, PASOLO.com vous propose de consulter gratuitement un expert en gérontologie qui vous aide et vous conseille pour trouver la meilleure solution...

photo-janique

 

Janique Barbet, experte en gérontologie, vous aide gratuitement dans votre recherche de placement en structures d'accueil. Et, en plus d'avoir la chance de consulter gratuitement un expert, Maisonderetraites.com vous propose également de nombreux articles pour tout savoir sur le droit des personnes âgées, les différentes structures d'accueil, les aides en maison de retraite, l'entrée en maison de retraite...

Parce que chaque situation est unique, et que le placement en maison de retraite peut s'avérer très compliqué, notre expert vous propose la solution la plus adaptée à vos besoins (niveau de l'urgence, ressources financières, pathologies...) et cela, gratuitement.

Consultez dés maintenant notre experte en gérontologie en cliquant sur le lien suivant : http://www.maisonderetraites.com/notre-recherche-maisons-retraite/.

 

Par Ergotherapeute 6 years ago 734879 Vues

Maladie d'Alzheimer : la thérapie par le jeu

De nombreuses études ont montré que le jeu était un bon moyen de ralentir, voire diminuer les effets de la maladie d'Alzheimer et autres démences...

therapie-par-le-jeu

Jouer a des effets bénéfiques sur les personnes touchées par une maladie neurodégénérative. Le jeu fait travailler la mémoire, la stimulation sensorielle, développe la vigilance...

Parmi les jeux recommandés par les nombreux spécialistes qui traitent la maladie d'Alzheimer, le bingo permet de travailler la stimulation mentale, ce qui améliore les résultats de mesure de la cognition ainsi que la vigilance et la sensibilisation.

A noter que les jeux les plus adaptés aux personnes touchées par la maladie d'Alzheimer sont les jeux de plateau, avec une surface colorée et des objets que la personne touche et manipule (cartes, dés...). La stimulation sensorielle est très importante dans la prise en charge de la maladie.

Les échecs et autres activités intellectuellement stimulantes (peinture, cinéma, théâtre, mots-croisés, vie associative...) sont fortement recommandées. D'ailleurs, une étude menée pendant 3 ans sur 6 000 personnes démontrent que les personnes âgées de plus de 65 ans qui pratiquent une activité stimulante au moins 2 fois par semaine ont deux fois moins de risques de développer une démence par rapport à ceux qui ne le font moins d'une fois par semaine, ou qui ne pratiquent pas d'activités stimulantes.

Les ergothérapeutes de PASOLO.com sélectionnent pour vous de nombreuses aides techniques pour la maladie d'Alzheimer afin de faciliter le quotidien des personnes touchées par une maladie neurodégénérative.

Par Ergotherapeute 6 years ago 366630 Vues

Les maladies neurodégénératives et la sophrologie

Saviez-vous que la sophrologie est née en 1960 grâce au Docteur Alfonso Caycedo, neuropsychiatre ? Cette médecine douce apporte des bienfaits aussi bien aux malades qu'aux aidants...

sophrologie-et-alzheimer

 

La sophrologie est une technique psycho corporelle de relaxation basée sur la respiration, la visualisation, les mouvements doux...

Même si aucune étude n'a été menée, les sophrologues pensent que la sophrologie ralentit les évolutions de la maladie d'Alzheimer, de maladie de Parkinson et toute autre maladie neurodégénérative.

La sophrologie apporte bien-être et relaxation aussi bien aux aidants, qui peuvent relâcher les tensions, lâcher prise par rapport à la maladie, qu'aux malades, grâce à un travail sur plusieurs niveaux :

  • travail respiratoire
  • travail de concentration
  • travail d'encrage au sol, de prise de conscience de son corps

Alors que les personnes touchées par la maladie d'Alzheimer ont des difficultés à se repérer dans le temps et dans l'espace, la sophrologie est un bon moyen de les aider.

Les sophrologues recommandent de faire des séances au début de l'apparition des symptômes pour plus d'efficacité. Et, aidants et malades peuvent personnaliser les séances en fonction de la demande et des besoins.

Parce qu'il est important de se détendre, aussi bien pour les malades et les aidants, les ergothérapeutes de PASOLO.com vous proposent toute une gamme de produits dans notre espace relaxation.

Par Ergotherapeute 6 years ago 656032 Vues
5.00/5 (basé sur 1 avis)

Pas de note

Atelier prévention des chutes : les éviter dans la chambre !

Dans le cadre de la Semaine Bleue, Caroline, ergothérapeute chez PASOLO.com, vous propose toute son expertise et savoir-faire pour prévenir les chutes dans la chambre...

La chambre est très importante pour le maintien de l’autonomie. Savoir se lever et se coucher seul , s’habiller et se déshabiller dans de bonnes conditions de sécurité paraît parfois très compliqué.

Voici quelques conseils pratiques pour prévenir le risque de chutes dans la chambre :

1. Vérifiez la hauteur du lit

Votre lit ne doit être ni trop haut (sinon la personne peut glisser en se hissant sur la pointe des pieds pour monter dans le lit), ni trop bas (pour ne pas forcer sur les genoux et surtout pour se relever facilement sans efforts). Il doit être ajusté à la taille de l’utilisateur : les hanches doivent être à la même hauteur que les genoux quand vous vous asseyez au bord du lit.

2. Le type de matelas

Si vous avez un matelas trop mou  comme un matelas à mémoire de forme, pensez à installer une barre de lit pour avoir un appui stable et ferme.

3. Pensez à la table de chevet

Certains objets indispensables doivent être accessibles comme les interrupteurs de lampe, le téléphone, le boitier de lunettes, le pilulier... Rien ne doit glisser ou dépasser. Pensez à mettre de l’antidérapant sur le dessus de la table et à bien rabattre les fils électriques derrière.

4. Supprimez tous les objets "à risque"

Pour prévenir le risque de chute dans la chute, il est conseillé d'enlever les descentes de lit glissantes et les tapis qui ne sont pas fixés au sol.

Il est très important ne pas avoir des espaces trop encombrés, permettre des accès directs de la porte au lit et de la chaise au placard à vêtements par exemple.

Pensez également à organiser les placards pour que les affaires que vous utilisez le plus soient à portée de main. Mettez les choses dont vous ne vous servez pas ou peu en bas ou en haut de vos armoires.

5. Évitez de vous déséquilibrer

Pour éviter tous risques de déséquilibre, prévoyez une chaise pour l’habillage et le déshabillage, comme une chaise garde-robe par exemple... Celle-ci évite d'être en équilibre sur un pied.

Retrouvez toutes les aides techniques autour de la chambre dans la boutique PASOLO.com.

 

Par Ergotherapeute 6 years ago 390048 Vues
3.00/5 (basé sur 1 avis)

Pas de note

Prévenir les chutes dans la salle de bain : conseils de Caroline !

En ce deuxième jour de Semaine Bleue, Caroline, ergothérapeute chez PASOLO.com, vous propose quelques conseils pour prévenir les chutes dans votre salle de bain...

La salle de bain est une pièce qui a une forte potentialité de chutes, à cause :

  • des projections d’eau au sol. Si celui-est recouvert de carrelage, cela peut provoquer des glissages et donc des chutes plus ou moins graves.
  • de l'éclairage : cette pièce est souvent petite, mal éclairée
  • de l'encombrement : meubles ou tapis glissants

Voici un petit test très rapide de 4 questions pour vous permettre d’évaluer si votre salle de bain a un risque de chutes élevé :

  • 1. L’éclairage est-il faible ou éblouissant ?
  • 2. Avez-vous des tapis mobiles, un sol glissant ou irrégulier, des obstacles pour accéder au lavabo, aux toilettes, à la douche ou à la baignoire ?
  • 3. Vous n'avez pas de barre d’appui dans la baignoire ou la douche ?
  • 4. Vous n'avez pas d’endroit stable pour vous asseoir ?

Si vous avez répondu au moins une fois par l’affirmative, c'est que votre salle de bain comporte des risques.

Voici les solutions pour prévenir les risques de chutes dans votre salle de bain :

  • Si vous avez une baignoire, installez une poignée sur le rebord de celle-ci pour vous permettre de l’enjamber facilement. Si votre baignoire est trop haute, mettez un marchepied devant ou encore plus sécurisant : une planche de bain dessus pour rentrer dans la baignoire en étant assis et ôter tous risques de chute. Mettez également une barre d’appui contre le mur, fermement fixée, pour vous tenir en cas de déséquilibre.
  • Si vous avez une douche, installez une barre d’appui fermement fixée et un siège de douche stable pour vous laver les pieds en étant assis.
  • Installez un tapis en caoutchouc antidérapant au fond de la baignoire ou de la douche et un tapis absorbant et antidérapant lui aussi à côté de celles-ci. Supprimez tous les tapis glissants !
  • Enlevez les meubles encombrants ou gênants. Vous devez pouvoir circuler et avoir accès au lavabo, à la douche ou à la baignoire sans vous contorsionner.
  • Pensez à installer une ampoule d’une puissance adaptée avec détecteur de mouvement pour que celle-ci s’allume automatiquement lorsque vous entrez dans la pièce.

Certains petits aménagements ne vous prendront que peu de temps et ne nécessitent pas un gros budget, n’hésitez pas, votre sécurité le vaut bien !

Par Ergotherapeute 6 years ago 211981 Vues

La prévention des chutes à domicile : quelques conseils !

Dans le cadre de la Semaine Bleue dédiée aux personnes âgées, Caroline, ergothérapeute chez PASOLO.com vous propose quelques conseils pour prévenir les chutes à domicile...

De nombreux facteurs peuvent être à l’origine de chutes. Certains sont indépendants de notre volonté mais pour la plupart, nous pouvons agir simplement et diminuer ainsi les risques de chutes qui peuvent entraîner de graves séquelles.

Il existe 3 facteurs de chutes sur lesquels vous pouvez agir : l'état de santé, les médicaments que vous prenez et l’aménagement de votre logement.

1. L'état de santé

Faites vérifier votre vue régulièrement (1 fois par an). Cela est important pour discerner les obstacles, évaluer les distances et pouvoir se rattraper en cas de déséquilibre.

Idem pour l'ouïe : faites-la contrôler régulièrement car, un problème à l'oreille peut vous faire perdre vos repères et provoquer des pertes d’équilibre, des étourdissements et donc des chutes.

Et enfin, prenez soin de vos pieds ! En effet, si vous avez mal aux pieds (cor aux pieds, ongle incarné...) vous allez mettre des chaussures dans lesquelles vos pieds ne seront pas maintenus et, au moindre obstacle, c’est une chute assurée.

2. La prise de médicaments

Prenez garde aux mélanges, certaines molécules ne sont pas compatibles entre elles, l’association de plusieurs médicaments peut vous donner vertiges, nausées ou somnolence. Soyez également vigilants aux effets secondaires de certains médicaments vendus sans ordonnance, vous pouvez être sensible à ceux-ci . Si vous avez le moindre doute, consulter votre médecin ou votre pharmacien avant de les prendre.

3. L'aménagement du logement

L'aménagement du logement est un élément très important à prendre en compte dans la prévention des chutes. Tout d'abord, il est conseillé de ne pas avoir une pièce trop encombrée avec des meubles imposants. Vous devez dégager les lieux de passage. Et, évitez de placer des tapis au sol ou alors, pensez aux bandelettes antidérapantes à coller sous celui-ci. Je vous conseille également d'installer des barres d'appui ou mains courantes dans les lieux où vous circulez comme les couloirs et même dans la salle de bain ou les toilettes.

Par Ergotherapeute 6 years ago 219955 Vues

Le sport pour bien vieillir !

Afin d'améliorer leur qualité de vie et de bien vieillir, les seniors optent de plus en plus pour des activités sportives adaptées...

bien-vieillir-sport-senior

 

Pour bien vieillir, il est important de pratiquer une activité sportive. Attention toutefois à prendre quelques précautions pour rester en forme.

Voici un programme type spécialement adapté aux seniors pour garder la forme :

 

Tous ces exercices sont utiles et permettent aux personnes âgées de les mettre en application dans leur vie quotidienne comme le travail de l'équilibre pour éviter les chutes, des exercices de motricité pour la préhension par exemple...

Les ergothérapeutes de PASOLO.com sélectionnent pour vous un grand nombre d'accessoires de remise en forme.

Remonter

Remonter

Veuillez patienter...

> Vous venez d'ajouter au panier le produit suivant :