Materiel paramédical - Conseils d'ergothérapeutes

04 72 84 00 07 du lundi au vendredi de 9h à 12h.

 
 
Swipe to the right

L'escarre, une lésion cutanée aux complications graves

5 years ago 4076 Vues

Escarre, prevention escarre

L’escarre est une complication fréquente de l’alitement ou de la station assise prolongée, principalement chez les personnes dépendantes, qu’elles soient âgées ou en situation de handicap. Cette atteinte des tissus cutanés ne doit pas être sous estimée, car les complications qui s’en suivent peuvent être lourdes de conséquences.

Qu’est-ce qu’une escarre ?

L’escarre est une lésion de la peau, qui se forme aux niveaux des points d’appuis, où la pression exercée sur la peau génère une rougeur. Une escarre peut survenir en un temps très court selon la fragilité de la personne, principalement lorsque celle-ci reste dans la même position de manière prolongée. Elle se manifeste chez les personnes alitées ou en position assise. Elle peut aller jusqu’à la nécrose des tissus, entraînant douleurs, infections, interdiction totale de l’appui … et conduire à une intervention chirurgicale dans les situations les plus dramatiques.

Comment se forme une escarre ?

Lorsqu’une personne reste dans la même position de manière prolongée, des points d’appuis se forment sur les zones où la pression exercée sur la peau est forte. Ils se traduisent par l’apparition de rougeurs. Il est important de savoir que les rougeurs visibles à la surface de la peau ne sont que la partie visible des escarres ! En effet, l’atteinte des tissus en profondeur est beaucoup plus étendue, et donc beaucoup plus grave pour la personne.

Les causes favorisant la formation de l’escarre

Voici les différentes causes pouvant favoriser la formation d'escarres :

  • L’immobilité de la personne, principale cause de la formation des escarres.
  • L’altération de la microcirculation sanguine chez les personnes atteintes d’Accident Vasculaire Cérébral (AVC), de coma, d’anémie, de baisse de la tension artérielle, d’insuffisance cardiaque, d’artérite, de diabète, d’immobilisation prolongée…
  • La malnutrition et la déshydratation. Elles sont fréquentes chez les personnes âgées, qui perdent la sensation de faim et de soif.
  • La perte de sensibilité qui cause chez les personnes une absence de sensations. Elles ne sentent pas la douleur lors de la formation de l’escarre.
  • La dépendance des personnes âgées ou à mobilité réduite, qui ne peuvent pas changer seule de position au lit ou au fauteuil.
  • Les effets du vieillissement : la peau se fragilise (perte d’élasticité, mauvaise réaction aux points d’appuis…) et rendent les personnes âgées vulnérables aux lésions cutanées.

Escarre : vigilance autour des personnes âgées

Les populations à risques qui sont susceptibles d’être le plus touchés par les problèmes d’escarres sont classées en trois catégories :

  • Les paraplégiques et tétraplégiques
  • Les personnes atteintes de pathologies aigües ou terminales comme le coma, le cancer, l’insuffisance cardiaque, respiratoire ou rénale…
  • Les personnes âgées

Les personnes âgées sont vulnérables face au risque d’escarres. Plusieurs causes en sont à l’origine comme la dénutrition, la déshydratation, les troubles de la circulation sanguine, les troubles de la communication (somnolence, désorientation), les troubles de la sensibilité, l’immobilité ou encore l’incontinence qui entraîne une macération de la peau.


Pasolo.com vous invite à consulter ses matelas ergonomiques et ses coussins anti-escarres pour une prévention quotidienne des escarres.


Rédigé par Jessica Serrano, ergothérapeute.

Posté dans : Les pathologies

Notez cet article :

Remonter

Remonter

Veuillez patienter...

> Vous venez d'ajouter au panier le produit suivant :