Materiel paramédical - Conseils d'ergothérapeutes
04 72 84 00 07 du lundi au vendredi de 9h à 12h / 14h à 18h
 
 
Swipe to the right

Evitez les chutes à domicile

2 years ago 436367 Vues

Evitez les chutes à domicile personne âgée

Les chutes à domicile sont très fréquentes chez les personnes âgées : 450 000 des plus de 65 ans et, une personne âgée sur trois vivant à domicile chutent chaque année en France. Après 70 ans, les chutes sont la première cause de décès chez les personnes âgées : entre 4000 et 4500 décès sont dénombrés chaque année.

Ces chutes entraînent bien souvent une perte importante de l’autonomie à domicile et dans la réalisation des activités quotidiennes.

78 % des chutes se passent au domicile de la personne âgée. Quelles sont leurs causes? Leurs conséquences ? Que faut-il mettre en place afin de sécuriser le domicile et diminuer le nombre de chutes ?

Les causes des chutes chez les personnes âgées

Avec l’avancée en âge, le risque de chuter devient plus important. Différents facteurs de causes sont à prendre en compte :

- Causes intrinsèques, c’est-à-dire propre à la personne :

  • Le vieillissement lui-même : l’être humain n’est plus aussi alerte à 70 ans qu’à 30 ans. Le vieillissement entraîne une diminution de la force musculaire, les gestes sont moins précis, leur amplitude est diminuée. Les réflexes disparaissent. La vue (cataracte, glaucome…) et l’ouïe sont moins bonnes, la marche plus lente et l’équilibre moins bon.
  • Etat pathologique : présence ou non de pathologies spécifiques (maladie de Parkinson, maladie d’Alzheimer, ostéoporose, arthrose…)
  • Médicaments : somnifères, anti-douleurs, antidépresseurs, traitement pour l’hypertension. Le nombre de médicaments pris par jour joue également un rôle dans les chutes.

- Causes extrinsèques :

  • L’environnement matériel : l’aménagement du domicile n’est peut être pas adapté aux capacités de la personne, les rangements sont trop hauts, les pièces peuvent être trop chargées, présence de tapis et lieux de passages encombrés.
  • Comportement de la personne : malnutrition, manque d’activité, consommation d’alcool sont autant de causes de chutes. Bon nombre de chutes sont causées par un malaise.
  • L’environnement socio-familial : la personne a-t-elle de la visite ? sort-elle à l’extérieur ?

Enfin, les personnes âgées ne ressentant pas la perte de mobilité due au vieillissement ont plus de risques de chuter car ils prennent plus de risques.

Une première chute multiplie par vingt le risque de retomber.

Les conséquences d’une chute

En fonction de la chute mais aussi du temps passé au sol suite à la chute, les conséquences peuvent être plus ou moins importantes. En effet, lorsque la personne âgée chute, elle n’a pas toujours la possibilité de se relever seule et/ou de contacter des secours.

Rester au sol après une chute peut entraîner :

  • Phlébite
  • Hypothermie
  • Escarres
  • Déshydratation
  • Arrêt d’un traitement médicamenteux important.

Les conséquences d’une chute d’une personne âgée sont de 3 types :

- Conséquences traumatiques :

  • Fissures osseuses
  • Fractures telle que fracture du col du fémur, fracture de l’humérus ou du poignet, fracture des côtes…
  • Hématomes
  • Difficultés de cicatrisation

- Conséquences psychologiques : suite à une chute l’impact psychologique peut être très important

  • Syndrome post-chute entraînant une diminution de l’activité, des capacités fonctionnelles, troubles de la marche ainsi que de la posture.
  • Perte de confiance en soi et d’estime de soi.
  • Peur de chuter à nouveau ; angoisse ; dépression.

- Conséquences sociales :

  • Repli sur soi ; isolement
  • Diminution des sorties extérieures.
  • Nécessité de la présence des proches.

Suite à une chute, une rééducation (kinésithérapie, ergothérapie, prise en charge médicale) peut être nécessaire afin de retrouver les réflexes de la marche, diminuer la peur de chuter, en ayant confiance en soi et en marchant avec la bonne aide à la marche.

Conseils et astuces pour sécuriser le domicile et éviter les chutes

Prévenir les risques de chutes chez la personne agée est primordiale car c'est anticiper les conséquences mais aussi favoriser le « bien vieillir » à domicile, le maintien à domicile.

Retrouvez nos 14 conseils pour prévenir le risque de chutes à domicile :

1. Libérez les pièces et les espaces de circulation. Vous ne devez pas slalomez entre les meubles et autres fils électriques. Tout obstacle doit être enlevé pour déambuler en toute sécurité.

2. Chaussez-vous correctement, même dans la maison : il est important de porter des chaussures ou chaussons pieds sensibles qui maintiennent votre pied. La chaussure ne doit être ni trop grande, ni trop petite .Evitez absolument les chaussures où le talon n’est pas maintenu ou dans lesquelles vous avez mal aux pieds.

3. Installez un bon éclairage adapté à chaque pièce. Placez un va-et-vient dans les pièces et les escaliers, des lampes à allumage automatique dans les toilettes et les couloirs. Vous pouvez également installer des bandes luminescentes sur le nez des marches ou dans d'autres endroits stratégiques.

4. Installez des mains courantes dans les lieux de circulation et des barres d’appui dans les WC et la salle de bain.

5. Enlevez tous les tapis qui ne sont pas indispensables et placez de l’antidérapant ou du ruban double face sous les autres.

6. Vérifiez vos assises : préférez une chaise ou un fauteuil ayant une assise ferme et pas trop

basse (vos genoux doivent être à la même hauteur que vos hanches) . Sinon, utilisez des blocs rehausseurs. Vérifiez également la hauteur de votre lit.

7. Réorganisez vos placards et dressings afin d’avoir à portée de main les éléments les plus utilisés.

8. Equipez-vous d’un marchepied, à une ou deux marches, stable et profond pour attraper les objets en hauteur et d’une pince de préhension pour les petits objets tombés au sol.

9. Asseyez-vous pour vous laver les pieds ou vous habiller le bas du corps. Installez du matériel spécifique : siège de bain, siège de douche, tapis antidérapant

10. Ayez toujours à portée de main votre téléphone (combiné ou portable) ou faites-vous installer un système d’alarme personnelle afin de prévenir les secours ou vos proches rapidement.

11. Maintenez une activité physique régulière. En effet, une demi-heure par jour permet de réduire les risques de maladies cardio-vasculaire et aussi d’entretenir les muscles afin d’avoir une marche sûre et un bon équilibre.

12. Maintenez des relations extérieures afin d’éviter tout isolement.

13. Ayez une alimentation équilibrée, ne supprimez pas d’aliments sans l’avis d’un professionnel afin de prévenir toute carence alimentaire.

14. Stimulez vos méninges, restez curieux…

Article relu par Caroline Bréant, ergothérapeute-conseil chez PASOLO.com.

Notez cet article :

Remonter

Remonter

Veuillez patienter...

> Vous venez d'ajouter au panier le produit suivant :

5 € offerts sur votre première commande avec le code  bienvenue  à partir de 49 € d'achat