La Sclérose en plaques et le sport

Sport et sclérose en plaques

"Vais-je pouvoir faire du sport puisque j’ai la SEP ; suis-je capable de faire des efforts pendant une période donnée? ».Beaucoup de questions en suspens. Pratiquer une activité sportive quand on souffre de la sclérose en plaques n'engendre pas de poussées ou de progression du handicap, il suffit tout simplement de combattre les idées reçues en appréciant les joies du sport."

Idées reçues sur le sport & la SEP

L’exercice physique régulier s'accompagne de nombreux bénéfices différents pour les personnes atteintes de SEP. L’exercice est utile pour faire face à divers symptômes. Celui-ci aide également au maintien des capacités fonctionnelles.
Les avantages sont nombreux tant d'un point de vue psychologique, puisqu'il renforce la confiance en soi et contribue au maintien de la socialisation. C'est un véritable stimulant car le sportif en herbe peut se dire « Chouette je peux faire une activité physique moi aussi et je rencontre des personnes qui peuvent être dans mon cas ».

L'entretien physique a des effets sur les traitements médicamenteux. Notons également que la pratique d'un exercice régulier permet, après un certain laps de temps (environ 3mois), d'observer une amélioration des capacités et de l'aptitude physique . D'un point de vue musculaire, on estime qu'il y a une certaine amélioration de la fonction musculaire ou encore de l'endurance. Chaque individu est différent, c'est pourquoi il faut suivre un programme d’entraînement standardisé adapté à vos capacités.

La pratique d'une activité sportive apporte des bénéfices sur la santé générale. Il permet de réguler le poids, d'améliorer la souplesse et serait un facteur protecteur vis-à-vis de l’ostéoporose. Cela contribue au maintien en bonne santé et protège les maladies chroniques courantes telles l'hypertension artérielle, les maladies coronariennes ou encore le diabète de type 2.

Quels types d’activités puis-je pratiquer ?

Des activités comme la Marche Nordique sont fortement conseillées. Elles sont idéales pour les personnes atteintes de la SEP. C'est une marche active qui se pratique avec des bâtons spéciaux, qui font participer tout le haut du corps. Ainsi, vous disposez d'un programme pour le corps entier en douceur mais efficace. Cette activité permet d'améliorer l'endurance et de travailler la synchronisation. Mais, vous pouvez aussi pratiquer la marche traditionnelle à l'aide de cannes, déambulateurs extérieurs etc.

Le vélo elliptique sollicite l'ensemble du corps, en infligeant le moins d'impacts. Il est idéal pour les personnes atteintes de la SEP. L'effort est mieux réparti que sur un vélo d'appartement. Il permet de faire travailler tout le corps. Évitez de trop forcer, un risque de blessure n'est pas à exclure.

La natation est vivement conseillée. C’est une activité qui permet de travailler en apesanteur. L'équilibre est ainsi régulé par des multiples facteurs. La pratique de la natation peut être également relaxante dans la mesure où celui qui la pratique n'est pas obligé de faire des longueurs, il peut se déplacer sur le bord intérieur de la piscine.

Vous pouvez également choisir de pratiquer d'autre activités tels que l'aviron, le cyclisme , l 'équitation etc... Vous pouvez trouver la liste de ces activités sportives sur SEP &SPORT.

Des accessoires comme le MOTOMED (Matériel médical thérapie) permet de continuer à travailler musculairement les jambes ou encore la luge adaptée pour les personnes handicapées confère à son utilisateur la possibilité de participer aux mêmes activités que les valides.

article rédigé par Gérard KPOKOU