Materiel paramédical - Conseils d'ergothérapeutes

04 72 84 00 07 du lundi au vendredi de 9h à 12h.

 
 
Swipe to the right

Maladie d’Alzheimer : traitements et symptômes de la maladie d'Alzheimer

5 years ago 357596 Vues
4.00/5 (basé sur 2 avis)

Pas de note

La maladie d'Alzheimer est une maladie évolutive du cerveau entraînant une perte irréversible des fonctions cérébrales. En France, on estime qu'il y a plus de 850.000 personnes atteintes d'Alzheimer ou d'une maladie apparentée.

Qu'est-ce que la maladie d'Alzheimer?

La maladie d'Alzheimer est une maladie évolutive caractérisée par la mort des neurones, les cellules du cerveau. En fonction de la localisation de ces lésions, la personne atteinte de la maladie d'Alzheimer va perdre certaines capacités telles que la mémoire, le langage ou la réalisation de gestes simples.

La maladie d'Alzheimer est une des principales causes de démence chez les personnes âgées, elle apparaît à partir de 60 ans même si certaines personnes plus jeunes peuvent être atteintes.

Le diagnostic de la maladie d'Alzheimer se fait par un spécialiste (gériatre, neurologue, psychiatre) à la suite de tests spécifiques.

Les causes et les symptômes de la maladie d'Alzheimer

Actuellement, les causes de la maladie d'Alzheimer sont encore méconnues. Différents facteurs :

  • l'âge (15 % de la population de 80 ans et +)
  • le sexe (les femmes sont plus touchées que les hommes)
  • les facteurs génétiques (les risques sont plus important si un parent a développé la maladie)
  • les microtraumatismes craniens (constatation chez certains sportifs)
  • l'hypertension artérielle
  • l'obésité
  • la sédentarité
  • les anesthésies répétées
  • le diabète
  • ...

semblent lorsqu'ils sont combinés, faciliter l'apparition de la maladie. Les chercheurs poursuivent leurs travaux pour déterminer comment ces facteurs interragissent.

Il est important de préciser que d'avoir eu une activité professionnelle stimulante et une vie sociale actives permettent de retarder l'apparition des premiers symptômes.

La consommation de caféine serait également liée a un risque d'apparition de la maladie.

Les premiers symptômes de la maladie d'Alzheimer apparaissent souvent insidieusement. Cela peut être :

  • des oublis dans la vie de tous les jours (oubli d'un rendez-vous, d'un numéro de téléphone) souvent mis sous le compte de la fatigue,
  • des troubles du langage comme par exemple l'emploi d'un mot pour un autre mot,
  • des troubles de l'humeur comme de l'anxiété ou de l'irritabilité,
  • des troubles du comportement comme des réactions plus violentes ou un repli sur soi,
  • des troubles de l'orientation spatio-temporelle,
  • des difficultés à réaliser les activités de la vie quotidienne comme se laver, s'habiller ou préparer le repas.

L'évolution de la maladie d'Alzheimer

En fonction des zones touchées par les lésions des cellules nerveuses, l'évolution est différente mais la maladie d'Alzheimer se caractérise par trois stades :

  • le stade léger : la personne présente des troubles de la mémoire, de langage, des changements d'humeur et de comportement mais ces troubles restent discrets et peuvent être mis en relation avec la vieillesse.
  • le stade modéré : les différents symptômes sont de plus en plus présents et ont une répercussion dans la vie quotidienne de la personne : la perte d'autonomie est de plus en plus importante et des aides sont nécessaires (aides humaines et/ou aides techniques).
  • le stade avancé : la perte d'autonomie est très importante, les troubles du comportement sont de plus en plus présents. La communication verbale est de plus en plus difficile. Cependant, la personne ressent toujours les émotions.

La vitesse de progression de la maladie est influencée par différents facteurs génétiques et environnementaux et n'est donc pas la même chez tout les individus. La stimulation régulière du cerveau permet de compenser l’impact de la progression de la maladie.

En effet, des études ont permis de montrer que plus de 10 à 15 ans avant le début des symptômes, les patients présentaient déjà des modifications de leurs fonctions cognitives. Cela confirme que cette maladie évolue très lentement et que, selon les individus, les symptômes sont plus ou moins longtemps compensé par le développement d’un réseau neuronal dense. C’est ce que l’on appelle la réserve cognitive.

Le traitement de la maladie d'Alzheimer

Actuellement, il n'existe aucun traitement permettant de guérir de la maladie d'Alzheimer. Les traitements actuels permettent de freiner l'évolution de la maladie sans pour autant la vaincre. Les nouveaux médicaments en cour d'étude visent à stopper l'évolution de la maladie voir même la prévenir en l'empêchant de se déclencher.

Il est important de stimuler quotidiennement les fonctions intellectuelles d'une personne atteinte de la maladie d'Alzheimer en lui proposant des jeux de mémoire par exemple mais en évitant de la mettre dans une situation d'échec.

Article relu par Caroline Bréant, ergothérapeute-conseil chez PASOLO.com.

Posté dans : Les pathologies

Notez cet article :

Remonter

Remonter

Veuillez patienter...

> Vous venez d'ajouter au panier le produit suivant :