La pratique du Tai-Chi chez les Séniors

La pratique du Taï Chi par les Séniors

La vague, l'onde latérale ou encore la danse de la grue sont des termes que vous avez l'habitude d’employer ? Si c'est le cas, vous êtes alors un aficionado, une personne âgée dans l'ère du temps qui s'adonne au Tai-chi régulièrement ou occasionnellement.

Les origines du Tai-Chi

Le Tai-chi Chuan ou plus communément appeler Tai-Chi en France est une discipline pratiquée depuis des siècles en Chine. Le Tai-Chi est art martial taoïste. Celui-ci permet de gérer le stress et de retrouver le calme et la sérénité. 

Les avantages du Tai-Chi sur le corps et l'esprit

On estime que 500 000 personnes pratiquent cette activité en France.
Des études récentes en cardiologie ont mis en évidence ses vertus sur la mémoire, le sommeil, la prévention des chutes, l'arthrose du genou. Le tai-chi est également prescrit aux personnes handicapées. Beaucoup de personnes âgées sont adeptes de cette pratique, car le Tai-Chi  offre à la personne qui se livre à des mouvements quotidiens, des bienfaits indéniables sur la santé ainsi que sur le bien-être. Le Tai-Chi est une discipline où les personnes âgées peuvent s’exercer sans avoir d’appréhension puisque les mouvements sont très lents et sont essentiellement basés sur la respiration et la relaxation. Le tai-chi est également prescrit aux personnes handicapées. 

Nous pouvons clairement assimiler le Tai-Chi à un art du bien vivre ou encore une méthode de relaxation qui procure énormément de calme à tous ceux qui la pratique. En France, cette activité est plutôt pratiquée en salle, tandis qu'en Chine ou aux États-Unis, celle-ci est pratiquée en pleine air. Cela n'interfère en aucun cas sur les bienfaits du Tai-Chi.  

La santé des Séniors est un élément déterminant, le Dr Philippe Coucke nous révèle dans un article du journal de la santé du 20 Avril 201

"Quand on vieillit, on a tendance à s'essouffler, à prendre du poids et à se raidir. Il est donc bénéfique d'essayer d'améliorer son endurance et sa souplesse. Dans cette optique, la marche à pied, le vélo et la natation sont d'excellents stimulants pour le cœur. Côté souplesse, on peut conseiller la pratique du Tai-Chi, du yoga et de l'aquagym.Il est utile de rappeler que la pratique du Tai-Chi ne suffit pas, les personnes âgées doivent également travailler leur renforcement musculaire."  

 Chiche ou pas chiche de pratiquer le Tai-Chi ? 

Si vous êtes intéressez, vous pouvez contacter, la fédération Française de Wushu qui vous indiquera les noms ainsi que les adresses des meilleurs écoles de Tai-chi à proximité de chez vous.    

 

                                                                                                                                                                                                      Un article rédigé par Gérard Kpokou