Le consentement au soin des personnes âgées malades

Le consentement au soin des personnes âgées dépendantes

Depuis la loi du 4 mars 2002, le consentement aux soins est un droit fondamental du patient. Sauf exception, tous les patients doivent donner un consentement libre et éclairé pour chaque acte de soins.

Mais qu’en est-il de la personne atteinte de la maladie d’Alzheimer ou d’une maladie apparentée ? Le peut-elle ? A l'occasion de la journée nationale sur la maladie d'Alzheimer qui aura lieu demain, interrogeons-nous.

Lire la suite de l’article sur le site de notre partenaire Entrepatients.net