Tout savoir sur la danse thérapie !

Tout savoir sur la danse thérapie !

La danse thérapie peut avoir des effets bénéfiques sur un grand nombre de pathologies (dépression, cancer, fibromyalgie...). Ainsi, nous vous proposons de découvrir les origines de la danse thérapeutique...

danse-therapie

Les origines de la danse-thérapie remontent très loin, aux anciens rituels de guérison. Nous en gardons encore quelques traces dans la danse orientale, la danse africaine, etc.

La danse-thérapie telle qu’elle existe de nos jours dérive du développement de l’art-thérapie aux XIX et XXème siècles, au cours desquels on tente d’éveiller un intérêt artistique chez les patients dans certains hôpitaux de France et d’Europe (peinture, théâtre…).

Au XXème siècle, avec l’apparition de la danse moderne, le rapport au corps change. Quelques danseuses américaines commencent à utiliser la danse comme moyen thérapeutique auprès de personnes handicapées et de malades mentaux. Par ailleurs, le danseur et chorégraphe Rudolph Laban met en évidence, à travers ses études sur la cinétique humaine et l’ergonomie des gestes, le lien entre l’expression de la personnalité et les composantes dynamiques du mouvement. L’un s’exprime à travers l’autre et réciproquement.

En France :

  • 1950 : Rose Gaëtner (danseuse et co-fondatrice de l’hôpital de jour Santos-Dumont de 1963 à 1990) introduit la danse dans les établissements de soins
  • 1984 : création de la Société Française de Psycho-Thérapie par la Danse, qui deviendra par la suite Société Française de Danse-Thérapie.
  •  Aujourd’hui : les formations continues universitaires ou privées en danse-thérapie sont nombreuses. Elles s’adressent aux professionnels de la santé ainsi qu’aux artistes.

La danse thérapie fait appel à tous les styles de danse, mais s’inspire de trois principaux courants :

  • Danse moderne : recherche de spontanéité et du mouvement correspondant à la fois à une émotion et à une représentation imagée
  • Danse classique : critères esthétiques, mouvements codifiés, héritage occidental.
  • Danses traditionnelles, jazz, danse africaine : recherche de l’expression primitive, sensibilisation aux structures rythmiques, symbolisation (danser un stéréotype, un concept, par exemple).

Un héritage riche qui propose une manière agréable de soigner les maux !

Pour en savoir plus sur la danse-thérapie, ce qu’elle est, quels en sont les bienfaits, cliquez sur le lien suivant : la danse thérapie.