Materiel paramédical - Conseils d'ergothérapeutes
04 72 84 00 07 du lundi au vendredi de 9h à 12h / 14h à 18h
 
 
Swipe to the right

Vivre avec une prothèse totale de hanche

4 years ago 9762906 Vues
4.61/5 (basé sur 104 avis)

Pas de note

Vivre avec une prothèse totale de hanche au quotidien

Une arthrose importante au niveau de la hanche ou une chute peut entraîner la nécessité d’une intervention chirurgicale et la pose d’une prothèse totale de hanche. Après l’intervention, une rééducation est nécessaire. Pour mieux vivre avec une prothèse totale de hanche, l’apprentissage de nouveaux gestes est nécessaire.

Pourquoi une prothèse totale de hanche ?

L’articulation de la hanche est une articulation très sollicitée. Dans certaines situations, le remplacement de l’articulation par une prothèse doit être envisagé. La prothèse totale de hanche (PTH) est envisagée auprès des personnes souffrant de :

  • Coxarthrose ou arthrose de hanche : la coxarthrose entraîne une détérioration des cartilages de l’articulation. Des fortes douleurs sont ressenties lors des mouvements. Une forte arthrose entraîne également des limitations au niveau des mouvements.
  • Fracture du col du fémur : une fracture du col du fémur peut arriver à la suite d’une chute.
  • Inflammations : ces inflammations peuvent être, par exemple, dues à une polyarthrite rhumatoïde ou à la goutte.
  • Malformations

La mise en place d’une prothèse totale de hanche permet souvent de diminuer les douleurs ainsi que de retrouver une certaine qualité de vie au quotidien.

Schéma Hanche avec coxarthrose et Hanche avec PTH

La prothèse totale de hanche est maintenue par les muscles qui sont affaiblis après l’opération et durant les 3 premiers mois qui suivent. Il est donc important de suivre une rééducation afin de retrouver son autonomie et de profiter pleinement des apports de la prothèse totale de la hanche.

Radiographie prothèse totale de hanche

Luxation de la prothèse totale de hanche : les risques

Suite à l'opération, certains gestes sont à proscrire afin d’éviter tout risque de luxation de la prothèse totale de hanche. Durant les trois premiers mois qui suivent l’intervention, il est primordial de respecter les conseils et apprentissages reçus lors de la rééducation.

La luxation de la prothèse totale de hanche peut être provoquée par :

  • Une flexion de hanche effectuée au maximum : rapprocher son genou du ventre
  • Une rotation interne : tourner la pointe du pied vers l’intérieur
  • Une rotation externe maximale : tourner la pointe du pied vers l’extérieur
  • Une adduction de hanche : vers un mouvement de la jambe vers l’intérieur
  • Des mouvements combinés.

Il est donc important de ne pas :

  • S’accroupir
  • S’asseoir de travers
  • Croiser les jambes

Ainsi, il est nécessaire de revoir certains gestes de la vie quotidienne.

Vivre avec une prothèse totale de hanche : les gestes à adopter au quotidien

Il est important de prendre en compte ces conseils afin de prévenir les risques de luxation de la prothèse.

Dormir et se lever

  • Pour éviter de croiser les jambes durant votre sommeil, pensez à installer un coussin entre les deux jambes comme un coussin séparateur de genoux

Coussin séparateur de genoux

  • Si vous dormez sur le côté, dormez sur le côté de la jambe opérée
  • Pour vous lever du lit, dans un premier temps, relevez votre buste afin de vous asseoir au milieu du lit puis pivotez le bassin et les jambes en « bloc » afin de vous retrouver au bord du lit
  • Prendre appui sur les deux mains pour se lever
  • Attention, la hauteur du lit ne doit pas être trop basse. En effet, si elle est trop basse, votre hanche se retrouve en flexion trop importante. Pensez-donc à rehausser votre lit si besoin avec des rehausseurs de lit

Rehausseurs de lit

Se laver

Que vous ayez une baignoire ou une douche, la toilette se fait en étant assis. Il existe de nombreuses aides techniques vous facilitant la réalisation de la toilette sans vous baisser.

  • Si vous avez une baignoire, l’enjamber n'est plus possible au cours des premiers mois (risque de luxation). L’installation d’une planche de bain permet de réaliser sa toilette en toute sécurité

Planche de bain Eco

  • Si vous avez une douche, l’installation d’un tabouret de douche ou d’une chaise de douche ainsi que d’une barre d’appui sont fortement conseillés
  • Pour vous laver les pieds, utilisez une brosse à long manche
  • Utilisez une grande serviette de bain permet de ne pas se baisser
  • Dans la douche comme dans la baignoire, placez un tapis de bain antidérapant à l'intérieur ET à l'extérieur.

Tapis de bain antidérapant extra-long

S’habiller

Là encore, les mouvements luxant sont très présents : évitez de vous baisser pour mettre vos chaussettes, sous-vêtements et pantalon, évitez de croiser les jambes ou d’amener la jambe vers vous. Des aides techniques à l'habillement et des astuces existent :

  • Pour vos chaussettes, utilisez un enfile –chaussettes
  • Pour vos sous-vêtements et pantalons : fixez les aux attaches de bretelles ; posez le vêtement à terre ; introduisez les pieds, puis tirez. Vous pouvez également utiliser une pince de préhension
  • Pensez à vous chausser correctement : avec des chaussures thérapeutiques à semelles stables

Chaussures Bruman CHUT Dièse

  • Remplacez les lacets classiques par des lacets élastiques, des scratchs
  • Vous pouvez également utiliser un chausse-pied à long manche

Se déplacer et monter- descendre des escaliers

Lorsque vous êtes debout et lors de vos déplacements, pensez à ne pas mettre tout le poids de votre corps sur la jambe opérée.

  • Evitez les demi-tours ou changement de directions brusques. Effectuez-les sans pivoter sur le pied de la jambe opérée.
  • Dans un premier temps, montez et descendez les escaliers marche après marche.
    Il est important de suivre les étapes suivantes :
    • Pour monter : prendre appui sur la rampe, puis commencez par mettre le pied de la jambe non opérée sur la marche. Ensuite, rammener le pied de la jambe opérée sur le même niveau.
    • Pour descendre : placez le pied de la jambe opérée sur la marche inférieure puis placez le deuxième pied sur la même marche.

S’asseoir

  • Privilégiez les chaises avec une hauteur d’assise pas trop basse : cela permet de réduire la flexion de la hanche. La hauteur idéale d'assise est lorsque les hanches sont à la même hauteur que les genoux.
  • Asseyez-vous droit, les jambes de face par rapport au corps.
  • Aux WC, pensez à surélever la cuvette avec un siège rehausseur de toilettes si celle-ci est trop basse, notamment au cours des 3 premiers mois suivants l’opération et installer un cadre de toilette ou une barre d'appui pour vous relever facilement sans forcer.

Conduire

La conduite est interdite durant les deux premiers mois (sauf si vous avez une voiture à boîte automatique). Si vous êtes passager, pensez à :

  • A reculer le siège avant de vous installer
  • A vous mettre dos au siège
  • A vous asseoir doucement
  • Rentrer les deux jambes en même temps. Vous pouvez utiliser un coussin pivotant pour vous aider à sortir de la voiture,
  • Pensez à sortir les deux jambes avant de vous lever

Faire le ménage

Pour le ménage, faites appel à l’aide de votre entourage ou à une aide-ménagère. N’en faites pas trop.

  • Privilégiez l’utilisation d’instruments à long manche : balai, pelles, aspirateur
  • Dans la cuisine, favorisez les rangements à mi-hauteur, surtout pour les objets lourds
  • Retirez les tapis et les câbles électriques pour limiter les risques de chutes

Porter et ramasser des objets

Chariot de course Go Up

  • Pour ramasser un objet, prenez appui sur la jambe NON opérée, inclinez-vous tout en faisant remonter la jambe opérée vers l'arrière (mouvement du balancier)
  • Lorsque votre jambe opérée à repris des forces, vous pouvez utiliser la position du chevalier servant : posez le genou de la jambe opérée au sol et uniquement celui là, ATTENTION, prévoyer un appui stable pour vous relever
  • Ne vous accroupissez pas
  • Pour ramasser des objets légers vous pouvez également utiliser une pince de préhension

Pince de préhension aimantée

Article rédigé par Caroline, ergothérapeute-conseil chez PASOLO.com

Posté dans : Les pathologies

Notez cet article :

Remonter

Remonter

Veuillez patienter...

> Vous venez d'ajouter au panier le produit suivant :