Le logement-intergénérationnel : Une solution humaine et économique pour faciliter la vie à domicile des personnes âgées

Le logement intergénérationnel

« Tout groupe humain prend sa richesse dans la communication, l’entraide et la solidarité visant à un but commun : l’épanouissement de chacun dans le respect des différences. » De Françoise Dolto

La colocation intergénérationnelle se développe depuis quelques années d’abord en Angleterre, puis en France et en Belgique. Le principe est simple : une personne âgée accueille chez elle en location un étudiant ou un apprenti, en échange d’une présence et de petits services rendus. La colocation intergénérationnelle est une formule gagnante, innovante et humaine.
Cela permet de faire face à la problématique de la crise du logement. La vie étudiante peut-être traumatisante car les jeunes quittent le foyer et se retrouvent dans un logement vide. Le souci de solitude est présent tant du côté des séniors que chez les étudiants. Un sénior et un jeune peuvent ainsi partager le même toit pour construire un pont entre les générations. Vivre avec une personne âgée est un moyen de lutter contre la solitude et la routine. 

Le développement de la colocation intergénérationnelle laisse entrevoir une vision moins péjorative du vieillissement. La vie des personnes âgées à domicile peut-être facilitée en raison de la présence d’un colocataire junior qui stimulera l’aîné.   

Le concept du logement intergénérationnel permet à un sénior par exemple de rester chez soi le plus longtemps possible et éviter d'aller en maison de retraite. La colocation intergénérationnelle est un moyen efficace pour vaincre la solitude et avoir une présence rassurante. Le logement-intergénérationnel est une solution séduisante pour les étudiants désirant rencontrer des personnes âgées dynamiques. C’est  un avantage financier pour se loger gratuitement ou peu cher. 

Il peut arriver qu’un sénior soit très éloigné géographiquement de ses enfants ou et de ses petits-enfants. Le binôme (un jeune et un sénior) est l’occasion de partager et de retrouver une complicité, une convivialité. La vieillesse c’est une chance pour la société, car elle participe à la création de projet solidaire comme la colocation intergénérationnelle. 

Le jeune ne se soustrait pas à la fonction de l’auxiliaire de vie. Il est important de le mentionner. Sa présence est une source de stimulation qui contribue au bien-être de l’aîné.
Les profils des étudiants sont divers et variés. 20 % des étudiants sont étrangers. Le côté cosmopolite du concept est séduisant dans la mesure où le sénior devient en quelque sorte un ambassadeur. La connaissance du patrimoine d’une ville est un avantage probant. L’aîné peut ainsi conseiller et orienter l’étudiant lors de ces déplacements. 

Pourquoi cohabiter ensemble ? 

Pour le Sénior

Le Sénior peut transmettre son expérience. Les personnes âgées peuvent créer des liens affectifs, par leurs souvenirs, par leurs expériences. Cela permet de se sentir moins seul, sortir de la routine. Partager ainsi des loisirs, des centres d’intérêts avec l’étudiant.
C'est une garantie que le jeune passe dans l’appartement. Le sénior se sent en meilleure sécurité.
C'est en quelque sorte une solution-indépendance qui repose sur la solidarité intergénérationnelle. Des avantages non négligeables pour nos aînés qui peuvent encore livrer leurs expériences. Les personnes âgées qui ne bénéficient pas d'une très grande retraite pour la plupart peuvent opter pour ce complément de revenu non négligeable.  

Pour l’étudiant 

L’étudiant ne peut pas recevoir mais en général les étudiants qui choisissent ce mode d'hébergement sont conscients de cet empêchement. L'étudiant doit limiter les sorties tardives pour ne pas déranger la personne âgée.
S'entretenir avec le sénior favorise les échanges interculturels. La présence nocturne est requise (variable selon les disponibilités et les exigences du sénior). Le côté relationnel est important car une certaine osmose doit opérer entre le jeune et le sénior afin de garantir la réussite de la cohabitation. L'environnement est un facteur déterminant pour optimiser la réussite de ses études. Étudier dans des conditions favorables, avoir une chambre spacieuse, un bureau, augmente significativement le taux de réussite scolaire. 

Le fonctionnement de la colocation intergénérationnelle

Vous êtes intéressez ? Vous avez le choix entre trois types de formules : 

  1. logement complètement gratuit,  l’étudiant habite chez la personne âgée, est présent à l’heure du dîner et la nuit.
  2. logement économique : l’étudiant rend des services, aller chercher le pain, fermer les volets, cours d’informatique.
  3. logement avec loyer : présence chaleureuse et courtoise avec un complément de revenu.

D’autres services complémentaires tels que la présence nocturne du jeune. Faire des commissions, tondre la pelouse, accompagner la personne au cinéma. Cet engagement peut s’illustrer par la participation à la réalisation du repas. Aider le Sénior à porter des charges lourdes ou encore l’initier à l’informatique. 

A qui s'adresser ? 

Le réseau LIS est un réseau d’associations évoluant dans le domaine du Logement Intergénérationnel et Solidaire. Il est notamment présent dans les grandes villes et les agglomérations. La solidarité entre les générations est au cœur des préoccupations du réseau LIS. 

Les associations répondent à plusieurs besoins : 

  1. La solitude des personnes âgées
  2. La précarité des jeunes, la baisse du pouvoir d'achat et la difficulté de se loger.
  3. Inciter le rapprochement entre les deux générations.

Pour la création d'un binôme, le sénior et le junior remplissent une fiche d'information qui va permettre d'établir une correspondance entre un jeune et un aîné.  

 

Un article rédigé par Gérard Kpokou